Prise de Cialis et sport

La sédentarité est préjudiciable à l’érection. De nombreuses études ont démontré que la pratique du sport réduit les risques de dysfonction érectile. 3 heures de course à pieds par semaine permettent de diminuer de 30% le risque d’impuissance et la pratique régulière d’un sport retarde d’environ 10 ans l’apparition des premiers signes de dysfonction érectile. Par ailleurs les hommes en surpoids ont plus de risque de souffrir d’impuissance que les hommes minces. Surveiller son poids et faire du sport prévient l’infarctus mais aussi l’impuissance.

Peut-on pratiquer des sports en suivant un traitement par Cialis ?

Cependant quand la cause de la dysfonction érectile est organique ou si celle ci est bien installée, un traitement par Cialis peut s’avérer nécessaire. Le médicament en lui même ne présente aucune contre-indication à la pratique d’un sport, quel qu’il soit. En revanche il est nécessaire de vérifier auprès de son médecin traitement, si la pathologie en cause dans la dysfonction érectile permet de pratiquer un sport. Les pathologies cardiaques sont celles-qui  sont le plus susceptibles de présenter une contre-indication au sport.

Le Cialis est un produit dopant ?

Il a été de nombreuses fois rapporté que le Cialis ou le Viagra avait des effets bénéfiques sur les performances sportives, notamment en altitude. Facilitant l’oxygénation du sang, le Viagra est régulièrement utiliser par la médecine militaire chez les alpinistes ou les pilotes de chasse, pour prévenir les effets de l’altitude. Cependant, il n’y pas d’études fiables concernant les possibilités de dopages par Cialis ou Viagra. Le Cialis et les médicaments du même type ne sont donc à l’heure actuelle pas considérés comme des produits dopants. Les sportifs peuvent donc les utiliser sans risques pour leur carrière.