Effets secondaires du Spedra

Comme tout principe actif, tout médicament, le Spedra peut entraîner des effets secondaires plus ou moins prononcés et plus ou moins graves.

Effets indésirables les plus fréquents

Les effets indésirables les plus couramment observés sous Spedra peuvent toucher jusqu’à un patient sur dix et comprennent les maux de tête, des rougeurs de la peau, de la congestion nasale. Ces effets indésirables, s’ils peuvent s’avérer gênants, ne nécessitent pas l’arrêt du traitement. Il convient cependant d’en parler avec le médecin qui aura délivré le traitement.

Effets indésirables peu fréquents

Les effets indésirables peu fréquents, de l’ordre d’une personne sur cent comprennent:

  • des sensations de vertige, de tête qui tourne,
  • une somnolence ou une grande fatigue,
  • une congestion des sinus,
  • des douleurs dorsales,
  • des bouffées de chaleur,
  • un essoufflement en cas d’effort,
  • des modifications du rythme cardiaque visibles à l’électro-cardiogramme,
  • une accélération des battements du coeur, de la tachycardie, des palpitations,
  • des maux d’estomac, une sensation de malaise gastrique ou d’indigestion,
  • une vision trouble,
  • une augmentation des enzymes du foie.

Là encore, il est opportun de consulter son médecin si ces effets apparaissent au cours du traitement, même si ceux-ci ne sont pas importants.

Effets indésirables rares

Plus rarement (environ un cas sur 1000) l’on pourra retrouver parmi les effets indésirables du Spedra, les effets suivants:

  • un symptôme grippal
  • de la fièvre
  • le nez bouché ou nez qui coule
  • un rhume des foins
  • une congestion du nez, des sinus ou des voies aériennes supérieures amenant l’air dans les poumons
  • de la goutte
  • des troubles du sommeil (notamment de l’insomnie)
  • des troubles de l’éjaculation (éjaculation précoce)
  • de la nervosité, une incapacité à rester tranquille
  • des douleurs dans la poitrine
  • des battements rapides du cœur
  • une augmentation de la tension artérielle
  • une sensation de bouche sèche
  • des douleurs ou brûlures d’estomac
  • une douleur ou gêne dans le bas de l’abdomen
  • de la diarrhée
  • des éruptions cutanées
  • des douleurs dans le bas du dos ou sur le côté au bas de la poitrine
  • des douleurs et des spasmes musculaires
  • des besoins fréquents d’uriner (pollakiurie)
  • des troubles péniens : érection spontanée sans stimulation sexuelle
  • des démangeaisons dans la région génitale
  • une faiblesse ou fatigue permanente
  • un gonflement des pieds ou des chevilles
  • une coloration rose ou rouge des urines, du sang dans les urines
  • un son anormalement fort des battements du cœur
  • un résultat anormal du test sanguin d’évaluation de la prostate appelé «PSA»
  • un résultat anormal du test sanguin de dosage de la bilirubine, un composé chimique produit lors de la dégradation normale des globules rouges
  • un résultat anormal du test sanguin de dosage de la créatinine, un composé chimique excrété dans l’urine, qui mesure la fonction rénale
  • une prise de poids

Effets indésirables graves

Certains effets indésirables peuvent avoir des conséquences graves, nécessitant d’arrêter immédiatement le traitement et de consulter un médecins dans les plus bref délais afin de mettre en place un traitement médical d’urgence. Fort heureusement ceux-ci sont rares. Mais il est primordial de consulter un médecins en cas de :

  • Priapisme. En effet, une érection qui ne se résorbe pas en moins de 4 heures peut entraîner des lésions sérieuses de la verge, et entraîner une incapacité à avoir des érections
  • Troubles de la vision, notamment en cas de diminution ou perte de la vue uni ou bilatérale
  • Troubles de l’audition. Diminution ou perte soudaine d’audition